Comment choisir son rosier ?

La première question à se poser pour le choix est l’utilité du rosier dans le jardin. Nous allons étudier plusieurs cas :

Le cas le plus classique : un rosier agrémentant un massif de fleur

Les roses anciennes sont plus appropriées que les roses modernes en terme d’association avec des vivaces ou des arbustes. En effet, leur port est plus rond, leur feuillage moins brillant et leur coloris plus tendre facilite le mariage avec les autres plantes. De leur côté, les rosiers plus modernes risquent de dénoter fortement au milieu du massif.

rosier en mixed border

La hauteur du rosier est aussi a considérer. Il est souvent préférable dans le cas du massif de choisir parmi les rosiers buissons qui limiterons leur hauteur autour de 1m. Les anglais sont particulièrement doués pour ces mélanges, leurs roseraies sont souvent accompagnées de vivaces et d’arbustes comme dans la célèbre roseraie de Mottisfont Abbey.

Deuxième cas : un rosier isolé ou dans une haie champêtre.

L’élément clef dans ce choix d’un rosier sera surtout sa hauteur. Il est donc préférable de s’orienter vers les rosiers arbustifs. Avec une hauteur minimum de 1.50m et une largeur minimum 1.20m, il correspondra plus à vos attentes. Beaucoup l’ignorent, mais il est tout a fait possible d’utiliser les rosiers arbustif dans vos haies fleuries. Ils donneront de l’originalité à votre haie (en changeant des traditionnels forstthitia ou photinia), sans parler de leur aspect défensif.

Troisième cas : un massif ou une allée composée uniquement de rosiers

Ici, c’est surtout l’harmonie des couleurs qui va être à prendre en compte. Vous pouvez aussi, dans le cas d’une allée, choisir une uniformité avec une seule variété. 

Une fois que vous avez choisi vos couleurs à associer, n’hésitez pas à varier les différentes formes de rose (fleur simple, grande fleur, fleur groupée). Prenez exemple sur les roseraies traditionnelles de France comme à Bagatelle

L’intérêt d’un massif de roses réside essentiellement dans sa longue floraison. Optez donc de préférence pour les rosiers plus modernes. N’oubliez pas pas que même si vous succombez au charme des roses anciennes, le choix est tellement large dans les roses d’aujourd’hui que vous pourrez trouver des roses modernes à l’apparence de roses anciennes et ayant une très longue floraison.

LEONARDO DA VINCI ® et Jacques Cartier

Dernier cas: rosier grimpant ou rosier liane ?

Les grimpants

Pour un mur, une arche ou une petite pergola, essayez de privilégier les rosiers grimpants. Ils mesurent entre 2.50m et 4m et seront plus facile à contrôler qu’un rosier liane qui peut atteindre 10m !!! De plus, les rosiers grimpants sont, dans la plupart des cas, des rosiers remontants et vous assureront une floraison toute la belle saison.

Les rosiers lianes

Si votre souhait est de couvrir une grande façade, une grande pergola ou d’habiller un arbre, c’est vers un rosier liane que vous devez vous diriger. La floraison est certes unique en juin-juillet, mais elle est spectaculaire et rend fortement contemplatif….

Sir Cedric Morris et felicite et perpetue dans un eucaliptus

Maintenant que vous avez une bonne idée du rosier qu’il vous faut c’est avec un œil averti que vous pouvez visiter notre boutique en ligne de rosiers.

Rosamicalement, Auprès des Roses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *